Soutenances

À propos des soutenances

Le devoir de conserver, de promouvoir, de diffuser la chose culturelle incombe à tous.

Partager sur :

Tant sur le fond que sur la forme, les études réalisées sur nos œuvres se complètent et permettent d’élargir leurs dimensions sémantiques et thématiques. La présente page devient un outil à mettre au service de la recherche. Notre détermination à faciliter l’accès à toute information sur nos œuvres présentes et futures a peut-être le mérite d’avoir déjà reçu une certaine adhésion au regard de l’audience enregistrée. Cette démarche vise à terme, à atrophier les préjugés défavorables qui vantent la déperdition et l’imperméabilité du patrimoine culturel africain. Les propos d’Amadou Hampâté Bâ hantent encore certains esprits :

« En Afrique, quand un vieillard meurt c’est une bibliothèque qui brûle ».
Il serait peut-être absurde, d’accorder un quelconque crédit à une telle affirmation de nos jours, à l’heure où les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication permettent la conservation du son et de l’image, à côté des moyens traditionnels de préservation et de diffusion des patrimoines culturels. Le zèle technologique est donc à la hauteur du défi culturel et idéologique à relever. Le devoir de conserver, de promouvoir, de diffuser la chose culturelle incombe à tous.

1198 lectures -

Vous devez ouvrir un compte et vous connecter avant de commenter cet article