Journal d une bonne

JOURNAL D’UNE BONNE - Éditions et droits de propriété

Éditions et droits de propriété

Partager sur :

JOURNAL D’UNE BONNE Éditions et droits de propriété

PublicationLangueÉdition/paysAnnée·s Informations contractuelles Informations sur le financementMotifs/circonstancesIssue du contrat/statut
Première éditionFrançaiseHahoTogo2002Contrat portant sur un tirage de 2000 exemplaires renouvelable en cas d’épuisement du stock produit.Édition entièrement financée par le Service de Coopération et d’Action Culturelle(SCAC) de l’ambassade de France au Togo dans le cadre du fond de soutien à l’édition d’auteurs togolais.Projet « Lire en fête »Non renouvelé après épuisement du stock
HahoTogo2005Réédition Financé à compte d’auteurDéfaut de subvention/financementNon renouvelé après litige lié à la commercialisation parallèle de copies frauduleuses
TraductionAnglaiseeibBooksUSA2007Propriété exclusive des droits de traductionConclu par-devant notaire entre les Éditions Haho, l’auteur et le traducteurDroits de traduction en anglaisEn cours
Deuxième éditionFrançaise AutoéditionTogo2018Version produite exclusivement pour usage en milieu scolaire au Togo et revendue avec ou sans vignette.Contrat d’impression de 10 000 exemplairesÀ compte d’auteurSuite à l’inscription de l’œuvre au programme d’enseignement du français au secondaire.Épuisé (20-10-2021) et non renouvelé.
BoDFrance2019Contrats de titre et d’auteurÀ compte d’auteurPour vente à l’internationale en version papier, E-bookRésilié le 03.12.2021.
AutoéditionTogoDepuis 2020AutoéditionBureau Togolais des Droits d'Auteur(BUTODRA) numéro OL 6812À compte d’auteurSeule version légaleEn cours.

Points de vente

À partir du site web de l’auteur

Auprès du distributeur agréé Librairie/Éditions Gionitto

contact: 22892184546

Les informations ci-dessus sous-entendent que des actions judiciaires peuvent être engagées contre toute forme de source de vente illicite ou frauduleuse du roman «Journal d’une bonne» et faire l’objet de publication sur l’identité des contrevenants.

Ainsi toute personne disposant légalement de stock invendu, peut prendre contact avec les sources légales de distribution, pour se faire remplacer les anciennes copies par celles de la version originale en cours; se munir des pièces justificatives telles que reçu de vente, bon de livraison, etc.

224 lectures -

Vous devez ouvrir un compte et vous connecter avant de commenter cet article