Bienvenue !

Dissirama BOUTORA TAKPA - le 14 novembre 2019 à Lomé
Dissirama BOUTORA TAKPA - le 14 novembre 2019 à Lomé
… Un site pour parler de soi, pourquoi faire à une époque où la technologie et les médias sociaux donnent la parole à tous, tout en nous laissant la latitude de faire véhiculer l’image que l’on veut de soi ?

Déjà, la possibilité de maintenir notre message sans devoir le répéter verbalement à chaque sollicitation est un avantage certain ; en plus, L’hypothèse qu’il puisse être un moyen pour informer, interpeler, intéresser, voire inspirer ou questionner indirectement autrui constitue peut-être une autre raison.

Même si nous ne sauront satisfaire toutes les curiosités, nous avons le devoir de participer à l’histoire, à la mémoire, à l’évolution, voire à l’actualité. Qui croit en l’Afrique ne doit pas attendre d’ordre pour agir. Agir parfois malgré l’inexpérience, mais contre la résignation, ou la démission, voire devant l’adversité. « Si une seule image a pu changer ma vie, peut-être qu’une autre, ou un mot, une phrase peut inspirer ou changer celle d’autrui. » Voilà le leitmotiv qui sous-tend notre action, aussi modeste soit-elle. Le besoin de participer à cette Afrique qui s’exprime et agit au lieu de se contenter de « croire » ou de se laisser raconter…

Sans mentor ni valet, autant ne compter que sur soi dans cette aventure que l’on a librement choisie de vivre et de partager. Nous avons un long trajet à parcourir ; regarder par la fenêtre pour voir le temps qu’il fait avant de se lancer, pourrait nous détourner de nos objectifs. Et surtout, ne pas s’étonner d’être à la fois au four et au moulin. Cahin-caha on y arrivera, laissant derrière soi les maladresses commises.

C’est vrai, l’écriture qui n’était qu’un passe-temps allait brutalement prendre le dessus dans ma vie un matin d’octobre ; ce jour-là, rien ne présageait à mon réveil que ma vie allait changer dans quelques heures ; ce n’était qu’un jour ordinaire. Mais interpellé par l’image de cette adolescente en souffrance, ce regard inconnu qui était resté insensible à ma sollicitude quoique soudaine, allait dérouter mes pas vers le jardin public du campus au lieu de l’amphi. J’allais rentrer dans l’arène littéraire en prenant place sur ce banc public avec l’ambition –modeste, de faire parler tous ces enfants sans voix.

Voilà comment un fait apparemment banal m’a fait dégainer le stylo pour une aventure inoubliable comme en témoignent les nombreuses archives réunies sur ce site ; bonne visite et bonne lecture, et surtout merci pour l’intérêt et l’attention.

Dissirama B.



Mémoires, faits et anecdot...

Mémoires, faits et anecdotes

Une brève autobiographie de l'auteur

Lire la suite

Rencontre avec les élèves...

Rencontre avec les élèves du Collège Saint Joseph


Lire la suite

Extrait de lecture du roman...

Extrait de lecture du roman

Extrait de lecture du roman "Journal d'une bonne" ...

Lire la suite


Autres articles

...chargement aléatoire de 12 articles...


Vous trouverez dans la galerie: Les enfants de l'informel.

Date de publication: 05/09/2019 11:43:30

Lire la suite



Nombre de visites: 179551

A propos de dissirama.com

Site personnel de l'auteur

A propos de ce site
Conditions dutilisation et politique de confidentialité

Pour contacter l'auteur

  • Téléphone:
    Administration: 228 90 07 81 00
  • Email:
    contact@dissirama.com
  • Adresse:
    contact@dissirama.com
    TOGO